solution Région Rhône-Alpes proposée par Syndicat de traitement des eaux usées Saône Beaujolais de Belleville

C’est simple, mais encore fallait-il y penser (comme bon nombre d’actions présentées dans cette campagne) : ce réseau de chaleur récupère la chaleur des effluents à la sortie de la station d’épuration CITEAU de Bellevile en Rhône-Alpes (25 650 habitants) pour la réinjecter dans une pompe à chaleur qui produit l’eau chaude sanitaire de la « Villa Durabo », un ensemble mixte de 60 logements sociaux et bureaux. Il aura fallu deux ans d’études à sa structure porteuse, le Syndicat de traitement des eaux usées Saône Beaujolais, pour mettre en place cet ingénieux circuit opérationnel.

Saluons aussi son caractère innovant sur le plan de la gouvernance locale, car c’est la première fois qu’une collectivité produit et commercialise directement son énergie. L’impact climatique de cette action est immédiat et important : dès sa mise en fonctionnement, l’installation permet de récupérer 274 MWh par an, ce qui couvre 80% des besoins en chaleur, les 20% restant étant assurés par une chaudière à condensation fonctionnant au gaz. Le réseau évite ainsi l’émission de 73 tonnes de CO2 par an. Pas étonnant que de nombreuses autres collectivités soient intéressées par un système par ailleurs parfaitement duplicable….