solution France proposée par ComWatt

Grégory LAMOTTE, fondateur de l’entreprise ComWatt, témoigne :

 

 

«J’ai pris conscience que moi aussi je pouvais agir […] Je refuse d’expliquer un jour à mes enfants qu’on ne peut plus aller à l’école car il n’y a plus d’énergie.»

 

 

Qu’est ce qui vous a animé et motivé à créer votre entreprise?

 

Avant de créer mon entreprise ComWatt, je suis parti d’un constat simple : l’énergie renouvelable n’est pas utilisée en France. J’ai alors poser les problèmes sur une feuille dans le but de trouver des solutions. Pourquoi n’est-elle pas utilisée ? Pourquoi est-elle chère ? Pourquoi n’est-elle pas produite au bon moment ? Cette question de la périodicité n’avait jusque là pas de solution. C’est à partir de là que j’ai créé ComWatt.

 

 

Qu’est ce qui vous a amené à prendre conscience des enjeux climatiques et du rôle que vous pouviez jouer?

 

Depuis des années, je suis sensible aux enjeux des changements climatiques. Mais en travaillant 15 ans dans le domaine de l’énergie renouvelable, j’ai pris conscience que moi aussi je pouvais agir face à ce non sens : utiliser des énergies qui viennent de loin alors qu’elles pourraient être produites localement. Je refuse d’expliquer un jour à mes enfants qu’on ne peut plus aller à l’école car il n’y a plus d’énergie. Sur le même principe, je refuse d’expliquer à mes enfants que tous les éléments sont stériles et que le jour où on ne pourra plus acheter des fruits et légumes stériles, nous ne pourrons plus nous nourrir… Je me souviens quand petit, je ressemer des graines de melons avec mon oncle. Aujourd’hui, ces graines sont stériles, on mange des fruits et des légumes hybrides comme si on n’avait oublié qu’il y avait d’autres moyens. Ce constat que je fais au niveau de l’alimentaire est le même au niveau de l’énergie. On crée des fragilités pour la population ! Il faut sortir de cette dépendance des marchés qui nous rendent de plus en plus fragiles et vulnérables.

 

 

Quel conseil donneriez-vous à ceux qui souhaitent créer leur entreprise ?

 

Mon conseil à ceux qui souhaitent créer leur entreprise est de poser le problème. Il faut observer ce qui ne marche pas et essayer de comprendre pourquoi. Trouver une solution est bien plus qu’il n’y paraît. Il ne faut pas se laisser endormir par la pensée unique. Il ne faut pas penser que ci telle ou telle solution n’existe pas, c’est qu’elle est impossible. Nous ne pouvons plus rester dans l’ignorance et croire ceux qui ont pour message « On verra plus tard ». »

 

 

Quel est votre parcours professionnel?

 

Avant de créer ComWatt il y a trois ans, j’étais ingénieur en environnement. Mon travail était de quantifier la déforestation de la forêt Amazonienne. Par la suite, j’ai aussi travaillé dans le traitement des eaux usées.

 

 

RÉSUMÉ:

Pour accompagner au mieux les particuliers produisant leur propre énergie, la jeune start-up Comwatt créé en 2014 une solution qui part du principe que des consommateurs informés sur leur consommation énergétique en temps réel (et du coût correspondant) mettent en œuvre des actions pour la réduire, à condition d’avoir les outils adaptés.

 

Comwatt accompagne cette démarche grâce à un boîtier intelligent (IndepBox) couplé à une tablette offrant des services de maîtrise de la facture énergétique (système de veille, alerte et gestion à distance durant les pics de consommation pour réduire le recours aux énergies fossiles). Sur cette nouvelle base, Comwatt propose un apport en énergies renouvelables (pose de panneaux solaires). Une « énergie potagère » étant non seulement moins polluante mais également moitié moins chère que l’énergie venue d’ailleurs. Intelligente et maligne, cette méthode est également conviviale en créant une communauté des utilisateurs Comwatt qui comparent leurs consommations et s’entraident. Au final, la facture énergétique devrait baisser jusqu’à 70%, avec 50% de consommation énergétique en autoproduction, ce qui accroît la résilience énergétique des territoires. Avec de nombreux emplois locaux à la clé.

 

Voir le blog de ComWatt