Partagez
2 516
Je vote
7/13

Le restaurant solaire

Associations
Solution proposé par
Rêves Germés
Énergie Alimentation
2 516
Et si les petits plats du restaurant étaient cuisinés à l’énergie solaire ?

Cuisiner à l’énergie solaire permet-il de servir des dizaines de couverts simultanément et rapidement, même pendant le « coup de feu » de midi ? ; Cuisiner au solaire change-t-il la manière de concevoir l’alimentation, de valoriser les déchets ? À en croire cette expérimentation de restaurant solaire, oui !

Lancé en octobre 2016, ce modèle de restauration atypique s’appuie d’abord sur une innovation technologique : un fourneau professionnel de cuisine solaire (composé d’un concentrateur solaire adapté à une plaque coup de feu), auquel l’on a adjoint une petite unité de méthanisation. Les deux premières phases du projet ont déjà permis de valider le concept économique, son fonctionnement, et de servir au total plus de 1300 couverts. La troisième phase permettra au restaurant solaire de s’implanter de façon pérenne sur un territoire (des négociations sont en cours avec la Métropole Aix Marseille Provence), d’édifier un bâtiment écologiquement exemplaire, et de planter une forêt-jardin pour cultiver fruits et légumes et valoriser les déchets (compost, phyto-épuration des eaux usées).

Et ce restaurant-jardin propulsé au soleil, modélisable et diffusable, est beaucoup plus qu’une « expérience » technologique : il accompagne et favorise des meilleures pratiques en terme d’alimentation durable. Les plats servis sont à 50% végétariens, des ateliers sont prévus pour des scolaires, des centres sociaux, le grand public et des grands chefs viendront se faire la main à la cuisine solaire tous les mois…

Approfondir : Site Internet | Facebook 

Chiffres clés

  1. 4 tonnes de CO2 économisées par le fourneau solaire par rapport à un fourneau à gaz (8h/jour)
  2. 2000 m2 de forêt comestible plantée à terme
  3. 8 emplois ETP à l’ouverture du restaurant-jardin
  4. 3 à 55 couverts servis par jour en phase 3
4/13
3 862
Des collectes solidaires
Le Chaînon Manquant
Associations

Et si on collectait la nourriture invendue lors d'évènements ou auprès des acteurs de la restauration collective ?

Déchets Alimentation
3/4
1 538
De l'énergie grâce au fauchage
Conseil départemental de la Mayenne
Collectivités

Et si l’on produisait de l’énergie grâce au fauchage des bords de route ?

Énergie Eau et biodiversité