Partagez
1 538
Je vote
3/4

De l'énergie grâce au fauchage

Collectivités
Solution proposé par
Conseil départemental de la Mayenne
Énergie Eau et biodiversité
Solution identifiée par le CPIE Mayenne-Bas Maine
1 538
Et si l’on produisait de l’énergie grâce au fauchage des bords de route ?

Depuis 2009, le département de la Mayenne a mis en place une politique de préservation de la biodiversité innovante avec notamment l’identification de zones de fauchage raisonné (un seul fauchage en automne) et l’arrêt du recours aux produits phytosanitaires sur son domaine public. Le système de fauchage raisonné permet de désherber les bords de route et les accotements (960 km) ; les broyats sont récupérés par une association de réinsertion par l’emploi et alimentent 4 usines de méthanisation locale pour produire de la chaleur, de l’électricité ou de l’eau chaude à 80°. Un éco-pâturage complète le dispositif, sur 6 ha de dépendances vertes du Conseil départemental. Ces pratiques contribuent à la diminution de l’azote dans les sols et l’eau (5000 kg d’azote « exportée »), favorisent une repousse plus lente optimale pour la végétation patrimoniale, un bilan carbone positif (35 t de CO2 évitées), la préservation de corridors biologiques pour les espèces animales et végétales des bords de route et bien sûr, des économies financières pour la collectivité.

Un projet en pleine extension qui implique « méthaniseurs », agriculteurs (qui récupèrent du fourrage séché), mais aussi négociants en bois et associations de réinsertion.

Chiffres clés

  1. 113 km de routes (960 km d’accotements) concernés par le fauchage tardif
  2. 5000 km d’accotements ciblés
  3. 1000 tonnes de broyats produisent 30 000 m3 de méthane (l’équivalent de 270 barils de pétrole)
  4. 31,1 t de CO2 évitées
  5. 178 000 euros/an économisés
10/14
1 941
Des vers pour les eaux usées
Terreo Environnement
Start-up / PME

Et si on développait la lombri-technologie pour épurer les eaux usées ?

Déchets Eau et biodiversité
9/13
1 623
Réinventons l'énergie !
CoopaWatt
Associations

Et si on développait vraiment la production d’énergie renouvelable participative et citoyenne ?

Énergie Citoyenneté