Partagez
11 579
Je vote
3/14

Algo, la peinture aux algues

Start-up / PME
Solution proposé par
AlgoPaint
Habitat et cadre de vie Eau et biodiversité
11 579
Je vote
Et si les algues remplaçaient les dérivés du pétrole pour fabriquer des peintures ?

Contrairement aux peintures classiques issues de matières premières dérivées du pétrole, la peinture développée par la start-up AlgoPaint contient 98% de substances bio-sourcées. C’est la première gamme de peinture naturelle fabriquée à base d’algues (brevet obtenu en 2012). Les pigments colorants, eux aussi, sont principalement naturels.

Le recours aux algues concerne particulièrement leur partie minérale, non exploitée par ailleurs, et valorise ainsi des matières premières locales (cultivées en Bretagne), renouvelables et transformées localement. Leur culture ne nécessite ni eau douce, ni engrais, ni pesticides et n’empiète pas sur les réserves foncières destinées à nourrir les humains. A cette forte dimension écologique en circuit court vient s’ajouter une plus-value importante pour la santé : en n’émettant quasiment aucun composé organique volatil (moins d’1g/L de COV), la peinture une fois posée préserve la qualité de l’air intérieur des habitations.

Cette initiative est le fruit d’une démarche collaborative, impliquant d’une part des partenaires en recherche et développement (Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes, Centre d’études et de valorisation des algues - CEVA) et d’autre part des partenaires financiers privés via une opération de crowdfunding et des investisseurs locaux. Initialement destinée aux professionnels du bâtiment, cette peinture révolutionnaire s’ouvre au grand public via une gamme proposée dans les grandes surfaces de bricolage.

Après la cosmétique et l’alimentation, les algues partent à la conquête de la déco…

Pour approfondir : Site Internet

Chiffres clés 

  1. 116 tonnes de composés organiques volatils (COV) évités en comparaison d’une peinture classique depuis la mise sur le marché en 2014
  2. 73 tonnes de résines et dérivés du pétrole remplacés par des algues et dérivés de la chimie verte
3/4
1 068
De l'énergie grâce au fauchage
Conseil départemental de la Mayenne
Collectivités

Et si l’on produisait de l’énergie grâce au fauchage des bords de route ?

Énergie Eau et biodiversité
5/14
2 641
Plus de bio à la cantine
SCIC Terra Alter Gascogne
Start-up / PME

Et si on accélérait (vraiment) l’introduction du bio dans la restauration collective ?

Eau et biodiversité Alimentation